Sélectionner une page

La Ville de Charleroi octroie une prime compensatoire de 2.500€ aux métiers de contact.

Dans le cadre de son grand plan local de relance, le collège a décidé de proposer au Conseil communal une prime compensatoire forfaitaire de 2.500€  aux métiers de contact installés sur le territoire.

Par « métiers de contact » il faut entendre toute personne physique ou morale exerçant une activité reprise sous les codes NACE 96.021, 96.022 et 96.092. C’est le cas par exemple des coiffeurs, esthéticiens ou tatoueurs.

« Depuis le début de la crise, la Ville de Charleroi n’a de cesse d’aider les secteurs fortement touchés par la crise. Cette nouvelle prime pour les commerçants exerçant un métier de contact, particulièrement impactés, représente donc une excellente nouvelle pour les aider à tenir la tête hors de l’eau et pour relancer l’activité le moment venu » explique Babette Jandrain, Echevine du Commerce.

La prime compensatoire est octroyée sur demande à toute personne physique ou morale ayant, à la date du 31 octobre 2020, une unité d’établissement sur le territoire de la Ville et y exerçant un métier de contact.